Mi-anouk, et re mi-abalone derrière

Donc depuis la dernière fois j’ai fini mon Miette. Trop grand, que j’ai refait une taille en-dessous en Anouk. Toujours trop grand (la cascade se détend bieeeeen au blocage), que j’ai fini par transformer en Abalone.

J’avais déjà fait un Abalone il y a 2 ou 3 ans dont j’ai complètement oublié de vous parler, chers 2 lecteurs. C’était à l’époque de mon boulot infernal : l’avantage du télémarketing, c’est que quand tu connais ton texte par coeur tu n’as pas besoin de tes mains ni de lire l’écran, donc tu peux tricoter au kilomètre.

J’avais donc fait des folies et craqué pour de la Malabrigo. J’adore le colori qui est super beau et en même temps très neutre, et que je peux mettre avec pas mal de choses. Du coup je porte ce gilet assez souvent, et on va en profiter pour faire une étude de la tenue dans le temps : il a un peu peluché. Rien de grave, mon rasoir à peluches va arranger ça.

IMG_2118

Par contre, il ne pardonne pas vraiment l’irrégularité des points, même après blocage, on voir bien les endroits où j’ai raté des trucs, ou tiré des mailles.

IMG_2116

Pour l’entretien je fais régulièrement des machines avec tous mes tricots (enfin j’en ai pas tellement hein), en mode lavage à la main, essorage à 600 et séchage à plat, et pour le moment je n’ai pas eu d’accident à déplorer.  IMG_2117

J’en suis assez satisfaite, et je pense que je vais pas mal porter le nouveau, qui a l’avantage d’être confectionné dans une couleur ENCORE PLUS NEUTRE

IMG_2122

Il pèse un peu plus lourd mais il est aussi plus chaud

IMG_2129

Pour le coup la Cascade pardonne beaucoup plus les défauts, et mis à part le gros calibre de la laine (et le fil qui dépasse sous l’aisselle) on pourrait presque croire que c’est un « vrai » de prêt à porter.

Pour les deux modèles j’ai fait des manches 3/4, car les manches courtes ne me mettent pas vraiment à mon avantage mais je n’aime pas les manches longues (une tendance à me salir suffisamment comme ça). J’ai simplement relevé les mailles comme pour faire la bordure, mais à la place j’ai tricoté du jersey jusqu’à la longueur désirée.

 

IMG_2127
(on voit que la laine a commencé à pelucher d’ailleurs)

Donc voici l’histoire de mon gilet.

Comme je suis un peu maso j’ai prévu de m’en tricoter un autre, car les miens rendent peu à peu l’âme et que suite à une crise existentielle j’essaie d’éviter de m’acheter des vêtements en boutique de prêt à porter (chacun son graal).

Pour celui-ci j’ai jeté mon dévolu sur le Featherweight Cardigan de Hanna Fettig, et complètement influencée par ce projet j’ai acheté de la Dye For Wool de la même couleur.

Un de ces jours j’aimerais quand même me tricoter un bon gros pull d’hiver bien islandais.

Tricot Stylay

Comme je suis en plein détricotage de mon miette, et que mon Osmanthus va plus mal que prévu, j’ai pas grand-chose à vous montrer alors voici des photos de choses belles :

1)Drea’s Shawl 2)Bois d’or – 3)Emiliana – 4)Shiel Shawl – 5)Rosemary (Romi) Hill

1)Damejakka Loppa – 2)Harpa – 3)Letterpress – 4)Mountain Range – 5)Wings for Nightbird

1) Sleepy Sheep – 2)Photograpy Mittens – 3)Silverleaf – 4)Aisling – 5)Cables down the back

1)Un super motif – 2)Un pull renards – 3)Un joli mélange de couleurs – 4)Un bonnet si doux – 5)J’ai bien besoin d’un nouveau pull